Les seules limites sont celles que nous nous imposons

Accueil > Doszen griot > Pars mon fils, va au loin et grandis > "Pars mon fils, va au loin et grandis", de Joss Doszen aux Edition-Diffusions

"Pars mon fils, va au loin et grandis", de Joss Doszen aux Edition-Diffusions Athéna

Joss – Corneille – Doszen

jeudi 6 novembre 2014, par Dridjo

« Les voyages forment la jeunesse, alors formons-nous ! »
Tel aurait pu être le slogan de cet émigrant perpétuel. La mondialisation lui est tombée dessus et l’a envoyé par monts et par vaux en quête de son avenir. Avec son arrivé en Perfide Albion - fil rouge permanent de ce récit - le personnage nous conte son histoire et nous fait voyager avec lui. Émouvant, drôle, plein de vie ; c’est le parcours que nous sommes invité à suivre.

ô rage ! ô désespoir ! ô vieillesse ennemie !
N’ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ?

Et ne suis-je blanchi dans les travaux d’écriture
Que pour voir mes ventes s’affaisser comme une mauvaise levure ?

Mon bras qu’avec intérêt, tous réclamait en orateur,
Mon bras, qui tant de fois a sorti des mots, Ô dur labeur,
Tant de fois affermi par les encouragements du public,
Est donc trahit par les miens car, pour mon buzz, ils ne s’impliquent

ô cruel souvenir de mes espoirs en leur soutien !
L’œuvre de tant de nuits, en dédaignage facebookien !
Nouvelle indignité fatale à mon honneur !
Précipice élevé d’où tombe mon bonheur !

Faut-il de votre amitié en voir là les limites du conte,
Et laisser mourir mon "Pars mon fils", et vivre dans la honte ?

Mais d’un corps tout de glace, borné inutilement ?

Plume jadis tant à craindre, et qui, dans cette offense,
M’as servi de venin, en lieu et place d’une claque aux fesses,
Va, quitte désormais ton canapé ou tes touches tu clavier,
Passe, pour me venger, chez le plus proche libraire à choyer

Et achète moi ce putain de

"Pars mon fils, va au loin et grandis" !!

Joss – Corneille – Doszen, pour vous servir ;-)


« Monsieur dessine moi une Europe » aurait dit le petit prince africain du vingtième siècle. Le personnage de « Pars mon fils, va au loin et grandis » (ISBN : 978-2-37132-007-9) lui s’est dessiné le parcours typique du jeune africain en quête d’Eldorado. Un parcours typique qui cependant n’appartient qu’à celui qui le vit. Suivons donc ce voyageur qui laissant derrière lui “Ondongo très faché” s’en va rencontrer tour à tour les âmes des guerriers Diambhars, la flamme de Jeanne la pucelle d’Orléans, le romantisme de Don Juan le gentilhomme, les bonnes joues du Manneken Piss fashion victime, pour échouer entre les serres de Shakespeare. Suivons-le dans ce périple et nous aussi rencontrons amitiés, amours, espoirs et rires.

papier


Voir en ligne : Catalogue Athéna diffusion

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.